Nos relations avec l'Église: vos questions

le .

Les AFC sont-elles un mouvement d'Église ?
Quelle est la nature de ce lien avec l'Église ?

Comment cela se traduit-il concrètement ?

Toutes les réponses à ces questions sont détaillées dans cet article!

 

 

Les AFC sont-elles un mouvement d'Église ?

Non ! Les AFC ont le statu d'association familiale, élément du Mouvement Familial créé par les ordonnances de 1945. Elles ressortissent de la société civile ! Elles ne peuvent de ce fait être en lien hiérarchique avec l'Église. Elles conservent, de par leur statut, une pleine liberté d'action et d'opinion !

Mais vous vous référez, en permanence, à l'enseignement de l'Église...

Ce n'est certes pas par allégeance à quelque autorité religieuse ! Notre fidélité à l'enseignement de l'Église trouve sa source dans notre Foi, notre conviction personnelle que l'Église trace pour l'Homme le chemin du vrai bonheur, qu'elle illumine par sa pensée les sombres évolutions de la Famille et de la Société...

Vous êtes cependant en lien avec l'Église !

Oui, et fort heureusement. Car il n'y a aucune contradiction. Nous avons besoin de ressourcer notre action, de recueillir des avis, de proposer nos services, d'informer, de nous informer... Ces liens sont nécessaires. Ils ont été formalisés au plan national dans un protocale signé en 2003 entre les AFC etl'Église de France (Mgr Vingt-Trois). Ce document est le signe de la reconnaissance par l'Église de la mission spécifique des AFC et organise les relations avec les différentes instances ecclésiales concernéespar la Famille.
Et quelle joie d'être en lien avec cette Église qui est la nôtre et que nous aimons filialement !

Alors concrètement, sur le diocèse de Grenoble, comment cela se passe-t-il ?

1/ D'abord et surtout, nous sommes membres de la Commission diocésaine de Pastorale familiale, à côté des autres mouvements (d'entraide ou de spiritualité) qui sur le diocèse sont concernés par ce que nous pourrions appeler la "Bonne Nouvelle de la Famille".
2/ Notre AFC est accompagnée spirituellement par un prêtre du diocèse, en qualité de conseiller ecclésial. Cet accompagnement est prévu par le Protocole AFC / Église.
3/ Depuis longtemps, nous avons institué des rencontres (au moins une fois par an) avec notre évêque. Nous lui faisons part de nos projets, l'informons de nos actions et recueillons filialement son avis.
4/ Enfin, quelques-unes de nos actions sont l'occasion de relations étroites avec les paroisses et les relais. Des correspondants de paroisse se chargent de maintenir un lien.

UA-29276-4818