Le "Gender" pour les nuls

Écrit par Webmaster AFC38 le .

  • Qu'est-ce que la théorie du genre ( ou « gender ›› en anglais)?

Le genre considère que identité d'un homme et d'une femme ne se rattache pas à sa réalité biologique sexuée. mais à une construction sociale et culturelle. Cela veut dire que l'on ne naît pas homme ou femme, mais qu”on choisit de le devenir. Le genre ne veut pas tenir compte des données naturelles biologiques qui fondent l'identité de l'homme et de la femme, mais considère qu”il s'agit de données culturelles fondées sur des stéréotypes et des constructions sociales dans un lieu et une époque donnée.
Le genre veut dire que l'on peut CHOISIR d'être :
- Un homme ou une femme hétérosexuel(le)
- Un homme ou une femme homosexuel(le)
- Un homme ou une femme bisexuel(le)
- Hétérosexuel aujourd'hui, homosexuel demain, bisexuel après-demain

 

  •  D'où cela vient-il ?

Le genre a été élaboré dès les années 1960 par des théoriciens anglo-saxons et relayés par des philosophes français dans les années 1970/8O. Le genre a été porté principalement par les organisations internationales comme l'ONU et le Planning Familial International. Cette théorie est devenue publiquement mondiale lors de la Conférence internationale de l”ONU à PEKIN en 1994. Son application est obligatoire depuis plus de 20 ans dans tous les programmes d'aide aux pays en développement et son enseignement devient obligatoire en Europe depuis quelques années, en France depuis 2 ans !

  • Quel est le but officiel de la théorie du genre ?

Les défenseurs du genre se fondent sur des situations réelles de souffrances, de discriminations, d'exploitation de la femme... Ils considèrent que les différences existantes entre les hommes et les femmes sont les sources de tous ces problèmes. il exprime une lutte de pouvoir entre les hommes et les femmes, la domination d`un sexe sur l'autre. Donc pour supprimer la souffrance et les discriminations de toutes sortes, il faut supprimer les différences hommes-femmes. C'est pourquoi le genre séduit: il semble apporter une réponse aux questions légitimes des hommes et des femmes d”aujourd'hui.

  • Pourquoi cela pose-t-il problème ?

Parce qu'en réalité, le genre n'apporte pas de réponses à ces problèmes, mais il change la société en profondeur ! Le genre introduit des nouveaux mots avec de nouvelles définitions que chacun peut inventer, il déconstruit la réalité au nom de la tolérance obligatoire et du principe de non-discrimination, il invente de nouveaux droits et de nouvelles responsabilités qui ne sont que la traduction d'un individualisme pousse' à l'extrême. Le genre déconstruit les rôles socialement construits, la famille, le politique, lejuridique, la religion, l éducation....

  • Si on n'est pas d'accord ?

D'abord, la théorie du genre séduit, puis quand des papas et des mamans s'opposent à ce que le genre soit inculqué à leurs enfants, les organes politiques et sociaux suppriment les libertés de conscience, d'expression et d'éducation l

Quelques exemples :

  • En ESPAGNE, 55000 familles se sont déclarées "objectrices" de conscience et ont refusé que leurs enfants suivent cet enseignement. De nombreux parents ont été poursuivis, plus de 2300 procédures judiciaires ont été initiées.
  • En ALLEMAGNE, des parents ont refusé que leurs enfants de 7 à 9 ans aillent en cours d”éducation sexuelle basée sur le genre : ils ont été condamnés à payer des amendes. Refusant de les payer au nom de l'objection de conscience, ces mêmes parents ont été condamnés à 43 jours de prison ferme. Certains ayant plusieurs enfants ont fait plusieurs séjours en prison. Ces détentions ont été validées par la Cour Européenne des Droits de l'Homme !http://www.zenit.org/fr/articles/allemagne-parents-condamnes-pour-avoir-refuse-des-cours-d-education-sexuelle

 

  • En SUEDE, le gouvemement a interdit la formation d'écoles libres, ainsi que l'école à la maison. Une famille se bat depuis 3 ans pour récupérer son fils qui a été enlevé par les services sociaux au motif de mauvais traitements, sans enquête préalable et sans preuve, juste parce que les parents refusaient d`envoyer leur fils à l”école publique. Beaucoup de parents suédois s'exilent dans les pays voisins, notamment la Norvège qui a abandonné l'enseignement du genre.http://www.hslda.org/hs/international/Sweden/201304160.asp
  • En ARGENTINE, le Sénat un an après l'autorisation du mariage homosexuel, a adopté une loi permettant aux transsexuels et travestis de choisir librement leur <<genre ››. La loi stipule que << le vécu interne et individuel du genre est tel que chacun le ressent, ce qui peut correspondre ou non au sexe assigné à la naissance [...] Toute personne a le droit à la reconnaissance de son identité de genre et au libre développement de sa personne en accord avec celle-là ››. ll suffit désormais de se rendre au Registre national des personnes en déclarant que l'on est dorénavant une femme, si 1'on est un homme. Ou le contraire...
  •  Et en FRANCE ?

L’enseignement de la théorie du genre est devenu obligatoire :

  •  - Une chaire est dédiée au genre à Sciences Politiques à Paris et les cours sont obligatoires pour les étudiants depuis septembre 201 1
  • Devant le succès de Opération, La Ligue de l'enseignement va compléter l'expérience avec une pièce de théâtre, Le Goal s 'appelait Julie, dans les écoles parisiennes à partir de mai 2013.

 

  • - M. Vincent Peillon, Ministre de l’Éducation Nationale, dans son projet de<< refondation de l 'Ecole Républicaine ››, veut mettre en place dès septembre 2014, l'enseignement obligatoire dune morale laïque de la maternelle à la Terminale. Il a précisé que « le but de la morale laïque est d'arracher l'élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel ››[1] pour« permettre à chaque élève de s'émanciper ››, car << le but de l'école républicaine a toujours été de produire un individu libre ››[2] Comme l'indique M. Peillon, « le gouvernement s'est engagé à s'appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités, notamment par le biais d'une éducation au respect de la diversité des orientations sexuelles ›› [3].

[1] Voir l.EXPRESS.fr. du 02/09/2012, Vincent Peillon pour l'enseignement de la "morale laïque".
[2] Assemblée nationale, compte-rendu intégral de la deuxième séance du jeudi 14 mars 20l3.
[3] Lettre de Vincent Peillon, Ministre de l'Education nationale, aux recteurs. datée du 4 janvier 2013.

 

Pièce(s) jointe(s):
FichierDescription
Télécharger ce fichier (Gender tract A4 Recto-1.pdf)le gender pour les nuls (recto)pdf à charger, imprimer et distribuer
Télécharger ce fichier (Gender tract A4 Verso.pdf)le gender pour les nuls (verso)pdf à télécharger, imprimer et distribuer
UA-29276-4818